La tarification du stockage chez AWS

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

La tarification du stockage chez AWS

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Comment fonctionne la tarification du stockage sur AWS ?

Si vous êtes ici, c’est que vous souhaitez ENFIN comprendre comment fonctionne la tarification des services de stockage sur AWS ? Vous êtes au bon endroit. AWS n’a pas pour habitude de créer des systèmes de facturation clairs et forcément très transparents. Mais pour le stockage, ils ont fait fort. Vous ne comprenez rien à votre facture Amazon S3 ? Rassurez-vous : c’est normal. On vous prévient tout de suite, cet article va vous faire plonger dans les méandres du stockage AWS. Mais on vous le promet : vous en sortirez grandi.

Cet article n’a pas pour objectif de vous détailler chacun des tarifs possibles et imaginables en fonction des services de stockage AWS. Une telle prouesse est tout bonnement inhumaine. Nous avons surtout envie de vous clarifier au maximum les éléments qui entrent en ligne de compte dans la facturation de chacun des produits proposés par le géant américain, pour répondre à la question suivante : qu’est-ce que je vais payer, au juste ?

Pour ce faire, cet article s’articulera autour du plan suivant. N’hésitez pas à naviguer en direction des services qui vous concernent pour ne pas vous perdre dans les méandres du stockage AWS.

1 – Les trois types de stockage AWS

2 – La tarification d’Amazon S3

3 – La tarification d’Amazon EBS

4 – La tarification d’Amazon EFS

5 – La tarification d’Amazon FSx for Lustre

6 – La tarification d’Amazon FSx for Windows File Server

7 – La tarification d’AWS Backup

8 – La tarification d’AWS Storage Gateway

9 – Le tableau récapitulatif

Accrochez-vous, ça va secouer.

1 – Les trois types de stockage AWS

Avant toute chose, il est important de comprendre le système de base du stockage sur AWS. Amazon propose 3 types de stockage différents :

  • Le stockage par fichiers
  • Le stockage par blocs
  • Le stockage par objets

Le stockage par fichiers, nul besoin de vous l’expliquer en détail. C’est le système traditionnel que tout le monde connait, reposant sur une hiérarchie facilement identifiable : Dossier/Sous-Dossier/Fichier.

Le stockage par bloc est un système automatisé qui organise la donnée en blocs de caractéristiques proches. Ce modèle intelligent permet d’optimiser le stockage des données et d’étaler les blocs dans différents environnements, sans pour autant influer sur la performance et la réactivité des requêtes. La récupération est généralement rapide, notamment car il n’y a pas de chemin à suivre. Ce système de stockage est plutôt adapté aux grands volumes de données et aux transferts importants.

Le stockage par objets s’apparente quant à lui à un stockage de données brutes dans un espace dédié. Ni fichiers clairement hiérarchisés, ni blocs générés intelligemment : les objets s’apparentent à de la data pure entreposée sans configuration particulière dans un espace de stockage hébergée dans le Cloud.

2 – La tarification d’Amazon S3

Amazon S3 est LE service phare de la gamme AWS. Si vous connaissez un peu l’univers AWS, vous connaissez forcément ce système de stockage. Ce qui est moins sûr, c’est que vous ayez déjà compris comment fonctionne sa tarification. On vous explique tout.

La particularité d’Amazon S3 repose sur le fait qu’il ne propose que du stockage en mode objet. Les objets sont eux-mêmes stockés dans les fameux « Buckets S3 », sorte de gigantesques seaux de données brutes. À noter que chaque objet peut aller jusqu’à 5TB.

A – Les classes de stockage Amazon S3

L’offre d’Amazon S3 repose elle-même sur 6 classes de stockage différentes, ce qui permet de personnaliser plus profondément votre type de stockage en fonction de vos habitudes de traitement de la donnée. L’idée ici n’est pas de détailler précisément ces 6 classes, mais seulement de les introduire pour permettre une meilleure compréhension de la tarification S3.

  • S3 Standard : adapté à n’importe quel type de données. Le stockage générique d’Amazon S3.
  • S3 Intelligent – Tiering : une classe intelligente adaptée aux données ayant des modèles d’accès inconnus ou irréguliers.
  • S3 Standard – Accès peu fréquent : adapté aux données ayant une longue durée de vie et nécessitant un accès peu fréquent et un temps d’accès de l’ordre de la milliseconde.
  • S3 unizone – Accès peu fréquent : adapté aux données pouvant être recréées, nécessitant un accès peu fréquent et un temps d’accès de l’ordre de la milliseconde
  • S3 Glacier : adapté à la sauvegarde et l’archivage de données dîtes « froide ». Temps d’extraction pouvant aller d’1 minute à 12 heures.
  • S3 Glacier Deep Archive : la classe la plus « froide » de l’offre Amazon S3. Adapté pour un archivage durable avec un accès rare (une ou deux fois par an) et un temps d’accès inférieur à 12h.
Dashboard FinOps Excel gratuit et 100% manuel

B – Comprendre la tarification d’Amazon S3

La tarification d’Amazon S3 repose sur 4 grands axes, qui permettent de mieux comprendre les sources de dépenses relatives au stockage d’objets dans les Buckets S3. Concrètement, lorsque vous hébergez des données brutes dans un bucket S3, vous payez :

  • Le stockage
  • Les requêtes et l’extraction des données
  • Les transferts de données
  • Les fonctions de gestion

Nous entrons maintenant dans le détail de chacun de ces éléments. C’est ici que ça se corse.

a – La tarification du stockage S3

La tarification du stockage S3 dépend elle-même de plusieurs choses :

  • La taille des objets stockés
  • La durée de stockage sur le mois
  • La classe de stockage S3 choisie

La tarification de ces éléments est disponible directement dans la console AWS. En fonction de vos besoins, vous pourrez trouver la configuration qui vous convient le mieux et optimiser vos dépenses au maximum en fonction des l’utilisation que vous ferez de vos données.

Mais ce n’est pas tout. En plus de ces premières variables, vous paierez également des frais de surveillance ET des frais d’automatisation pour les objets stockés sur S3 Intelligent – Tiering. Enfin, des frais d’importation découlent des requêtes PUT et COPY. Il est donc important d’être attentif aux frais d’importation à chaque déplacement d’objet, dans n’importe quelle classe de stockage.

Gardez également en tête que certaines classes ont des durées minimales de stockage. Tout objet supprimé, écrasé ou déplacé en dessous de cette limite, des frais sont appliqués au prorata des jours restants. Voici la liste :

  • S3 Intelligent Tiering, S3 Standard – Accès peu fréquent et S3 Unizone – Accès peu fréquent = 30 jours
  • S3 Glacier = 90 jours
  • S3 est Deep Glacier = 180 jours

Enfin, le petit plus qui peut surprendre : des frais de gestion des métadonnées s’appliquent finalement (8ko aux tarifs S3 standard et 32 Ko aux tarifs S3 Glacier/Deep Glacier). Promis, c’est terminé. On ne rajoute plus rien. Passons maintenant à la tarification des requêtes.

b – La tarification des requêtes et de l’extraction des données

Le coût des requêtes dépend uniquement du type et du nombre de requêtes, le tout reposant sur un système de tranches de 1000 requêtes. Evidemment, le tarif appliqué varie en fonction de la classe de stockage sélectionnée, donc en fonction de la chaleur de vos données.

À noter : l’extraction des objets stockés dans S3 Standard – accès peu fréquent, S3 unizone – accès peu fréquent, S3 Glacier et S3 Glacier Deep Archive entraîne des frais supplémentaires.

Le petit cadeau de la maison : les requêtes DELETE et CANCEL sont gratuites. C’est pour nous, c’est cadeau. Mais ne vous emballez pas trop vite, car les requêtes pour parcourir vos données vous seront, elles, bien facturées.

Passons maintenant aux transferts de données.

c – La tarification des transferts de données

Globalement, pas de surprise à ce niveau-là : l’ensemble de la bande passante vous est facturé. Seuls 4 cas particuliers subsistent :

  • Les données entrantes depuis Internet
  • Les données sortantes vers une instance EC2 dans le même région que votre Bucket S3
  • Les données sortantes vers Amazon Cloudfront
  • Les transferts de données entre Bucket S3

Tout le reste est facturé. Simple dans l’idée, mais toujours très variable donc pas si facile à anticiper.

d – La tarification des fonctions de gestion des données

Comme tout bon outil de stockage de données, des services de management sont fournis par AWS pour faciliter la gestion de vos datas. Prenons par exemple S3 Storage Management, Amazon CloudWatch ou AWS CloudTrail.

Ces outils reposent sur l’exécution de fonctions qui vous permettent de gérer vos données de manière facilitée. Evidemment, ces fonctions vous sont facturées par Amazon. C’est ce que l’on appelle les fonctions de gestion des données.

Finalement, pour parachever cette démonstration somme toute délicate, précisons que les tarifs de chacune de ces lignes de facturation varient en fonction de la région dans laquelle vous décidez de stocker vos données, sinon ce n’est pas drôle.

A noter tout de même que les nouveaux utilisateurs d’AWS S3 peuvent bénéficier d’une offre gratuite intéressante : chaque mois, pendant un an, ils bénéficient de 5 Go de stockage S3 Standard offert, de 20 000 requêtes GET 2 000 requêtes PUT, COPY ou LIST et de 15 Go de transferts de données sortantes.

C – Application concrète

À titre d’exemple, comparons un stockage Amazon S3 Standard et un stockage Amazon S3 Glacier. Prenons un cas plutôt simple, type architecture de site e-commerce : vous souhaitez stocker 1 TB de données sur lesquelles vous souhaitez effectuer des requêtes régulières. Votre configuration :

  • Stockage de 1TB
  • 1 000 000 de requêtes PUT, COPY, POST et LIST
  • 100 000 requêtes GET et SELECT
  • 150 GB de transferts entrants et sortants par mois

Pour ce type d’utilisation, Amazon S3 Standard vous coûtera 30.38 USD par mois. Dans le même temps, Amazon S3 Glacier vous coûtera 112.18 USD par mois. Dans ce cas, Amazon S3 Standard est plus avantageux.

Prenons maintenant un usage bien différent, type archivage de factures : vous souhaitez stocker la même quantité de données, sans pour autant la consulter fréquemment : de la donnée “froide”. Votre configuration :

  • Stockage de 1TB
  • 1 000 requêtes PUT, COPY, POST et LIST
  • 100 requêtes GET et SELECT
  • 150 GB de transferts entrants et sortants par mois

Pour ce type d’utilisation, Amazon S3 Standard vous coûtera 25.04 USD par mois. Dans le même temps, Amazon S3 Glacier vous coûtera 6.24 USD par mois. Dans ce cas, Amazon S3 Glacier est plus avantageux.

Notre conclusion : en fonction de vos usages, il est essentiel de bien identifier ce qui s’adapte le plus à vos besoins. Ici, on constate que S3 Standard est bien plus adapté à la donnée chaude que S3 Glacier. Inversement pour les données froides. A vous de déterminer quel sera l’usage que vous ferez de la donnée que vous stockez sur Amazon S3.

Retrouvez le tableau récapitulatif de tous les produits en cliquant ici.

3 – La tarification d’Amazon EBS

Au suivant ! Le voilà, le suivant : Amazon Elastic Block Store (Amazon EBS). Comme son nom l’indique, pas de surprise : EBS est un service de stockage par bloc. Il est imaginé pour une utilisation avec les instances EC2. À ce propos, si vous souhaitez comprendre comment sont facturées les instances AWS EC2, on vous conseille notre dernier article sur la tarification de la gamme Compute AWS.

Amazon EBS permet aux utilisateurs de bénéficier d’un stockage haute performance et largement flexible, pouvant supporter les charges de travail les plus intenses et exigeantes. Pour comprendre la tarification d’Amazon EBS, il faut s’intéresser aux différents types de volumes proposés. Il en existe 4 bien distincts :

  • Le volume SSD Provisioned IOPS (io1) est un volume haute performance, conçu pour les charges de travail transactionnelles sensibles aux temps de latence. En somme, le profil idéal pour garantir une réactivité optimale.
  • Le volume SSD General Purpose EBS (gp2), proposant un usage général et un bon rapport prix/performances, tout en supportant un large éventail de charges de travail transactionnelles.
  • Le volume HDD Throughput Optimized (st1), volume plutôt économique, adapté aux charges de travail à débit élevé et fréquemment consultées.
  • Le volume cold HDD (sc1), qui, comme son nom l’indique, concerne plutôt de la data dite « froide ». Avec un prix plus abordable, il est conçu pour les charges de travail les moins consultées.

Le fonctionnement de la tarification d’Amazon EBS est bien plus simple à assimiler que celle d’Amazon S3 : vous payez un forfait en fonction du type de volume que vous décidez d’utiliser. Ce prix varie en fonction des régions dans lesquelles vous stockez vos données. Mais ça, plus vraiment besoin de le préciser.

En plus des fonctionnalités de stockage haute performance, Amazon EBS propose également des fonctionnalités de snapshots. Pour résumer : les snapshots sont des sauvegardes de vos données pour garantir la sécurité et la pérennité de votre stockage. Vous pouvez comparer les snapshots à une photographie de vos datas à un “instant T”. La bonne nouvelle : vous ne payez QUE les éléments qui s’ajoutent à votre snapshots entre deux prises de vue. Vous ne payez donc pas chacun de vos snapshots en plus de votre historique.

Les snapshots sont également facturés sur un modèle « Go/mois »,variable en fonction des régions.

Pour rétablir vos données en cas de problème, Amazon EBS propose le service Fast Snapshot Restore (FSR), qui est également facturé en supplément par heure d’unités de service. Facturation à la minute, avec, attention, 1H d’utilisation minimum.

Le petit plus de la maison : vous payez chacune des requêtes LIST et GET effectuées sur l’API directe Amazon EBS. Concrètement : vous louez un garage et à chaque fois que vous souhaitez ouvrir la porte ou sortir votre voiture, vous devez donner quelques centimes au monsieur à l’entrée. La différence c’est qu’AWS vous facture par millier de demandes.

Mise à jour 03/03/2020 : Amazon a récemment annoncé la possibilité d’utiliser AWS Multi-Attach pour permettre à plusieurs instances EC2 d’accéder simultanément à un système de fichiers standards. Attention tout de même aux accès simultanés pouvant entraîner la corruption ou la perte d’un bloc de données. Cette nouvelle fonctionnalité doit donc être intégrée à votre stratégie avec minutie et après une analyse approfondie des exigences du modèle. Pour en savoir plus sur ces spécificités, retrouvez l’article de présentation d’AWS ici.

Application concrète

Reprenons à peu prés des données similaires à l’application concrète opérée pour Amazon S3. Vous décidez de provisionner une instance EBS standard (gp2) de 1TB pour un mois complet (730 heures), avec un snapshot quotidien et des mouvements d’environ 5GB par jour.

Pour ce type d’utilisation, vous incluez donc le coût du forfait de stockage et le coût des snapshots. Nous n’irons pas jusqu’à calculer les requêtes GET ou LIST sur l’API directe ES, ni la restauration des snapshots. Pour ce type de configuration et pour vous donner un ordre d’idée, vous paierez 282.03USD par mois (région EU – Paris).

Retrouvez le tableau récapitulatif de tous les produits en cliquant ici.

4 – La tarification d’Amazon EFS

Ça va, on ne vous a pas perdu ? On vous avez prévenu, ça secoue un petit peu. On enchaine et on se penche maintenant sur la tarification d’Amazon Elastic File System, alias Amazon EFS. Pour les plus pragmatiques, on est sur une utilisation traditionnelle du système de stockage en mode fichiers NFS, comme nous l’utilisons tous sur la plupart de nous outils informatiques (ou même dans nos archives physiques).

L’avantage que propose EFS par rapport à un système de stockage traditionnel : comme souvent sur le Cloud, la capacité s’adapte en fonction de la demande. Pas nécessaire de surveiller votre capacité de stockage selon les variations de croissance. Le modèle d’Amazon EFS repose sur deux classes de stockages : la classe Standard et la classe Accès peu fréquent (IA EFS).

Ce qui est intéressant pour les utilisateurs d’Amazon EFS, c’est que le service repère intelligemment les fichiers peu ou pas consultés et les redirige vers la classe Accès peu fréquent si possible. Vous économisez donc de l’argent sans pour autant rester très attentif à la consultation de vos données. Les chiffres sur le sujet sont d’ailleurs marquants : 80% des fichiers sont peu consultés et seulement 20% sont utilisés de manière active.

Niveau tarification, vous savez quoi ? « Avec Amazon EFS, vous ne payez que les ressources que vous utilisez ». En voilà une surprise ! La tarification est d’ailleurs assez simple en comparaison avec les services précédents : vous payez en fonction de votre consommation de Go par mois et le prix varie selon la région de stockage. Rien de plus, rien de moins.

Application concrète

Si l’on considère que l’affirmation sur les 80/20 est exacte, alors prenons un exemple dans ce sens : vous souhaitez stocker environ 500 Go par mois via EFS. Vous allez donc avoir 400 Go en accès peu fréquent et 100 Go en standard chaque mois. Si vous stockez en région EU – Paris, cette configuration vous coûtera 40.42 USD environ.

Retrouvez le tableau récapitulatif de tous les produits en cliquant ici.

5 – La tarification d’Amazon FSx for Lustre

Promis, celui là sera assez simple à comprendre. Amazon FSx for Lustre est un système de fichiers haute performance optimisé et adapté au traitement rapide de workloads comme le Machine Learning, le calcul haute performance, le traitement vidéo ou la modélisation financière par exemple. Un service plutôt puissant, donc. Il fonctionne de manière native avec Amazon S3 pour faciliter le traitement de vos données S3.

Difficile de faire plus simple que la tarification d’Amazon FSx for Lustre : en fonction de la région dans laquelle vous stockez vos données (évidemment), vous payez un forfait par Go/mois.

Retrouvez le tableau récapitulatif de tous les produits en cliquant ici.

6 – La tarification d’Amazon FSx for Windows File Server

Le service Amazon FSx for Windows File Server est un système de fichiers permettant de transférer facilement les applications Windows nécessitant un stockage de fichiers partagé vers AWS.

La tarification dépend ici de plusieurs facteurs :

  • la capacité de stockage, vous payez la quantité moyenne de stockage alloué par moi pour vos systèmes de fichiers.
  • la capacité de débit, vous payez pour la capacité de débit moyenne que vous allouez à vos systèmes de fichiers par mois, calculé en Mbit/s-mois.
  • le stockage des sauvegardes de système que vous effectuez. Comme pour les snapshots sur EBS, vous ne payez que les modifications qui viennent d’ajouter à vos anciennes sauvegardes

Comme toujours, les prix varient en fonction de la région de stockage. Pas de surprise.

A noter qu’Amazon FSx prend en charge la déduplication des données, ce qui vous permettra de réduire les coûts associés aux données redondantes en ne stockant qu’une seule fois les parties dupliquées de vos fichiers.

Retrouvez le tableau récapitulatif de tous les produits en cliquant ici.

7 – La tarification d’AWS Backup

Comme son nom l’indique, AWS Backup est un service de sauvegarde automatique qui permet la centralisation et l’automatisation des sauvegardes de données sur l’ensemble des services AWS. Concrètement, cet outil vous assure une vue globale sur la totalité de vos backups dans le Cloud ou sur site, que ce soit sur des volumes EBS, des bases de données RDS ou des tableaux DynamoDB par exemple, et vous permet d’automatiser la gestion de vos sauvegardes pour un gain de temps maximal.

Pour ce qui est de la tarification de ce service, trois éléments entrent en jeu :

  • Le stockage des données sauvegardées
  • La restauration de ces données
  • Les transferts de données

Les tarifs, eux, varient en fonction de votre choix de stocker vos données plutôt « à chaud » ou « à froid », comprenez plutôt : disponible rapidement ou disponible avec un temps de latence variable.  On le rappelle une nouvelle fois, mais les prix varient également en fonction de la région choisie. Petite subtilité, les régions sont moins nombreuses : USA Est, USA Ouest, Amérique du Sud, Canada, Europe, Asie-Pacifique.

Retrouvez le tableau récapitulatif de tous les produits en cliquant ici.

8 – La tarification d’AWS Storage Gateway

Enfin, voici le dernier service dont on vous parlera dans cet article : AWS Storage Gateway. C’est un service de stockage qui vous donne un accès sur site à un stockage cloud pratiquement illimité. AWS Storage Gateway est très adapté aux cas d’utilisation suivants : déplacement de sauvegardes sur bande vers le Cloud, réduction du stockage sur site avec des partages de fichiers sauvegardés dans le Cloud, la fourniture d’un accès à faible latence aux données dans AWS pour les applications sur site, ainsi que divers cas d’utilisation pour la migration, l’archivage et a reprise après sinistre.

Le service repose sur trois types de passerelles : passerelle de bande, passerelle de fichier et passerelle de volume. La tarification de ce service repose d’ailleurs sur ces trois types de passerelles. Pour chacune de ces passerelles, vous sont facturés : le stockage, les requêtes et les demandes (uniquement pour la passerelle de bande).

Le petit plus qui ne fait pas toujours plaisir : comme souvent (toujours ?), les transferts de données sortantes vous sont facturés. Les données entrantes sont, elles, gratuites.

Retrouvez le tableau récapitulatif de tous les produits en cliquant ici.

9 – Tableau récapitulatif

Vous arrivez au bout de ce long voyage dans la tarification de l’offre stockage sur AWS. Bravo à ceux ayant lu l’article du début à la fin, vous faites partie des meilleurs d’entre-nous. Pour ceux qui n’ont lu que les parties qui les concernent, vous êtes déjà sacrément courageux de vous lancer dans la compréhension du modèle de facturation d’AWS.

Pour vous aider à faire le point rapidement sur les différents services proposés et leurs spécificités, voici un tableau récapitulatif qui vous permet d’obtenir une vision complète en un coup d’œil.

Si la tarification de tous les autres services AWS vous intéresse, nous avons réalisé plusieurs articles sur les grandes familles de produits Cloud :

1 – Comment fonctionne la tarification chez AWS ?

2 – La tarification de la gamme « Compute » chez Aws

3 – La tarification des bases de données chez AWS

4 – La tarification de la mise en réseau chez AWS

Et si le contrôle de vos dépenses Cloud est en enjeu majeur pour votre entreprise, sachez que nous développons une solution de Cloud Cost Management pour aider les professionnels de l’IT à migrer vers un modèle FinOps. Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas : contactez-nous !

Laisser un commentaire

Tester Lota.cloud gratuitement pendant 14 jours