Comment automatiser ses tags

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Comment automatiser ses tags

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
scripts pour automatiser ses tags

Les bons conseils pour déployer automatiquement ses instances

Votre stratégie de tag commence à porter ses fruits ? 
Si oui, c’est que vous avez lu nos articles précédents sur l’intérêt des tags et leurs bonnes pratiques et que vous avez des tableaux de bord cohérents à partager avec le reste de l’entreprise.

Mais une question vous reste en tête !
Vous avez passé beaucoup de temps sur ce sujet et vous vous dites qu’il va falloir y repasser dans quelques mois. Dans le monde de la tech, quand on a ce genre de problématique, on cherche rapidement à automatiser. Restez attentif, c’est exactement ce qu’on va vous expliquer dans cet article.

N’en perdez pas une miette, c’est le moment d’être 100% concentré !

Table des matières

Mettre en place sa stratégie d’automatisation

Pourquoi automatiser ses tags ?

Mais alors vous nous direz… automatiser ses tags, ça sert à quoi ?

Ça c’est une bonne question !

Automatiser ses tags consiste à insérer des tags lors du déploiement d’une instance ou d’un produit Cloud. Par cette pratique, vous vous assurez que l’instance déployée soit bien identifiée par le FinOps, tout au long de son cycle de vie.
Le déploiement est le meilleur moment pour le faire car revenir par la suite dessus est plus fastidieux. Vous seriez obligé d’utiliser les APIs des fournisseurs et imaginer un autre workflow d’automatisation.

Automatiser ses tags pour

  • Faciliter le déploiement sur les ressources dès la création
  • Maximiser la surface de tagging sans effort
  • Rester serein quant à son reporting
  • Eviter de perdre du temps dans le retagging

Comment automatiser ses tags ? 

Avant de connaitre la technique et les outils, prenez le temps de réfléchir aux choix à faire pour assurer la cohérence du tagging.

Questionnez-vous en amont sur les types de tags à automatiser :

  • Quelles valeurs sont à imposer par défaut ?
  • Faut-il définir des alertes lors de ressources non taguées ?
  • Quels tags sont à définir comme obligatoire ?
  • Faut-il détruire par défaut les composants non conformes ?
  • Faut-il rattacher les ressources à une Business Unit par défaut si aucune indication ?

L’automatisation dans le temps

Après avoir automatiser ses tags, le tout est de pérenniser cette stratégie sur le long terme.

Pour assurer la gouvernance, suivez ces quelques recommandations :

  • Taguer par groupe de ressource
  • Mettre à jour périodiquement la cohérence et la convention des tags et de l’automatisation
  • Vérifier la conformité des ressources existantes / corriger les anomalies / supprimer les ressources non essentielles
  • Consulter régulièrement les architectes pour connaitre l’évolution de la plateforme

Pour optimiser cette gouvernance, la meilleure solution reste la mise en place de tableaux de bord sur l’hygiène des tags pour être sur que sa stratégie d’automatisation perdure.

Utiliser des outils d’automatisation des tags

Tableau des outils d'automatisation des tags chez AWS, Azure et GCP

Les outils de déploiement

L’infrastructure as-a-code (IaC) est le moyen le plus efficace pour automatiser ses tags.
C’est un ensemble mécanique pour automatiser le déploiement des produits Cloud suivant un script écrit à l’avance. Vous pouvez notamment y inclure une notion pour qu’un tag suive le produit déployé durant son cycle de vie.

Ainsi, fournissez à chaque équipe les tags à mettre dans leur script de déploiement pour suivre leurs dépenses.
A faire une seule fois, vous pouvez le répliquer autant de fois qu’il y a de déploiements à effectuer. 

Terraform étant le plus réputé, il y a aussi les outils propres aux fournisseurs Cloud.

  • AWS avec Cloudformation est connu et accessible même aux non techniques.
  • GCP avec Google Deployment Manager ressemble à Cloudformation mais intègre en plus, la notion de métadonnée.
  • Azure avec Resource Manager propose ce service uniquement aux instances servers. On peut se sentir un peu limité en termes d’usages.

Les outils présents dans le Cloud

Les fournisseurs comprennent aussi que leurs clients ont besoin des tags pour la gouvernance et le suivi des dépenses et AWS l’a bien compris. 
En proposant Tag Tamer, Amazon donne la possibilité aux utilisateurs, de suivre, répartir les coûts, contrôler l’accès et surtout d’automatiser la mise en place des tags dans l’infrastructure.

Les autres fournisseurs ne sont pas encore au même niveau de leur outil de tag mais il ne serait tarder qu’AWS soit suivi.

Une CMP comme Lota.cloud

Vous ne connaissez pas encore Lota.cloud ? 

C’est l’outil FinOps tout en un, pour gérer et optimiser ses dépenses Cloud. Avec cette solution, profitez d’une gouvernance sur vos coûts par le biais d’outils comme les tags, les budgets, les alertes, l’explorateur

Essayez Lota.cloud et répondez rapidement à vos besoins de tagging d’instance, tout en profitant des fonctionnalités Multicloud.

Laisser un commentaire

Tester Lota.cloud gratuitement pendant 30 jours